Irrigation

Partenaire pilote : Jonathan Dahmani, CAA
Partenaire impliqué : LTZ

Contexte

Le pilotage de l’irrigation est un enjeu technique, économique et de préservation des ressources (eau/énergie). La recherche d’adaptation au changement climatique avec la meilleure efficience de l’irrigation est un besoin dans le Rhin Supérieur. Dans le cadre du projet KLIMACrops, des essais d’irrigation sont réalisés aussi bien en Allemagne (LTZ) qu’en France (CAA) afin d’évaluer et de proposer des solutions de pilotages de l’irrigation adaptées aux besoins des cultures face au changement climatique.

Mise en place d’un suivi d’essais permettant d’évaluer le stade de fin d’irrigation de la culture du blé

L’évolution climatique peut entrainer des périodes de déficit hydrique plus marqué sur la période de fin de cycle de la culture du blé. Pour s’adapter le besoin en irrigation doit prendre en compte ce besoin. Pour savoir si les références historiques d’arrêt de l’irrigation sont toujours adaptées, d’autant plus dans des sols très superficiels présents en Alsace, une comparaison sur 2 sites alsaciens est mise en place.

Matériels et Méthodes

Les sites :

Le choix des 2 sites alsaciens ont été retenus selon les critères suivant : parcelles implantées en blé, sols superficiels et le plus homogènes possible sur la parcelle, et faisabilité technique de l’irrigation (avoir un enrouleur dédié à la parcelle concernée permettant une réactivité d’irrigation).

La conception :

La comparaison se fera sur 1 facteur : la date d’arrêt de l’irrigation.

2 dates d’arrêts prévues sont :

Les mesures :

  • Suivis de l’humidité du sol via des sondes capacitives
  • Rendement et humidité

Mise en place d’un suivi d’essais permettant d’évaluer le stade de fin d’irrigation de la culture du maïs

L’évolution climatique peut entrainer des périodes de déficit hydrique plus marquées sur la fin du cycle du maïs d’autant plus que l’offre de température permet une tarification de la variété avec potentiellement un décalage de la date de fin d’irrigation. Pour s’adapter le besoin en irrigation doit prendre en compte cette évolution. Pour savoir si les références historiques d’arrêt de l’irrigation sont toujours adaptées, d’autant plus dans des sols très superficiels présent en Alsace, une comparaison sur 2 sites alsaciens est mise en place.

Matériel et Méthodes

Les sites :

Le choix des 2 sites alsaciens ont été retenus selon les critères suivant : parcelles implantées en maïs, sols superficiels et le plus homogènes possible sur la parcelle, et faisabilité technique de l’irrigation (avoir un enrouleur dédié à la parcelle concernée permettant une réactivité d’irrigation).

La comparaison se fera sur 1 facteur : la date d’arrêt de l’irrigation.

  • dates d’arrêts prévues seront calées en fonction de l’humidité du grain :

Les mesures :

  • Suivis de l’humidité du sol via des sondes capacitives
  • Rendement et humidité