Nouveaux contenus et concepts de formation

 

L’analyse et la construction collective de nouveaux concepts de formation pour une agriculture plus respectueuse de l’environnement dans le Rhin Supérieur (moindre utilisation des produits phytopharmaceutiques, optimisation des pratiques de fertilisation) a permis de mettre en avant de nouvelles pratiques écologiques. Croiser les regards transfrontaliers tant des agriculteurs conventionnels que « bio », conquérir tous les acteurs de la base en développant collectivement des modules transfrontaliers de formation a permis d’apprendre à produire autrement pour le développement d’une économie verte conciliant performances économiques, environnementales et sociales.

Une analyse des besoins en formation auprès de professionnels des quatre filières de production végétale étudiées dans le projet a été menée grâce au jeux AgroTime, via des enquêtes pour les groupes viticulture et grandes cultures, et séminaire réunissant des professionnels de la viticulture – agriculteurs/apprenants/enseignants.

Après avoir procédé à des enquêtes auprès de viticulteurs, le CFPPA de Rouffach et l’INRA ont été chargés d’imaginer les formations de demain en lien direct avec les professionnels. C’est pourquoi le 12 mars 2019 de nombreux acteurs de la filière viticole (viticulteurs, formateurs, conseillers, chercheurs, apprenants) ont été invités à Rouffach à traiter de la qualité des sols et de la santé de la vigne dans une perspective agroécologique. L’enjeu du séminaire était de coconstruire des programmes de formation en identifiant les modalités pédagogiques et les contenus à articuler.

12/03/19 Séminaire avec les professionnels de la viticulture – Rouffach

En réponse à ces besoins, des modules de formation ont été élaborés puis certains testés pour chaque type de culture.

En grandes cultures : un module en formation à distance sur la reconnaissance et la gestion des nuisibles dans les cultures de maïs, colza et blé (disponible sur la plateforme du CFPPA Obernai – voir la rubrique ci-après) et un module « Fertilité du sol – test à la bêche ».

En arboriculture : un module sur la connaissance et la gestion de la tavelure de la pomme.

En viticulture : un ensemble cohérent d’une vingtaine de modules selon 2 axes « santé de la vigne » et « qualité du sol ». En particulier, le module « Bien connaître ses sols viticoles pour une fertilité durable » a été mis en œuvre durant le projet.

Tous ces modules sont décrits dans des „kits de formation“ décrivant la démarche mise en œuvre dans le projet ainsi que le matériel pédagogique élaboré (objectifs et méthodes pédagogiques, supports bibliographiques, etc.) afin qu’il soit utilisable par tout formateur dans le Rhin supérieur.

Kit Formation_Grandes Cultures              
Kit Formation_Viticulture                  
Kit Formation_Légumes
Kit Formation_Arboriculture

 

Une plateforme numérique

Les partenaires travaillant sur les formations en grandes cultures ont élaboré un outil numérique : une plateforme bilingue de reconnaissance des nuisibles (maladies, adventices, nuisibles) dans les cultures du maïs, du blé et du colza. La plateforme propose des fiches techniques et des moyens de lutte. A tout moment vous pouvez tester vos connaissances avec des quiz !

Connectez-vous !

Vous n’avez pas encore d’identifiant ? Adressez votre demande par mail à christine.muller@educagri.fr,  en précisant vos nom, prénom et adresse mail.

Si vous disposez d’un identifiant, connectez-vous directement en cliquant sur l’image

Partager / Teilen
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin