Santé et bien-être animal

Dans un premier temps, les travaux seront majoritairement tournés autour des vaches laitières. En effet, les partenaires disposent d’un grand nombre de données collectées en élevage laitier comme base de travail : données de santé, de qualité du lait, données spectrales issues de l’analyse des échantillons du lait, etc.

La température optimale pour les bovins se situe entre -5 et 15 °C. Les périodes de chaleurs sont donc particulièrement critiques pour la gestion du stress thermique (chute de la consommation d’aliment, dégradation des performances, apparition de  problèmes de santé, bien-être animal, etc).

Les premiers travaux du groupe de travail se concentreront sur deux thématiques relatives à la gestion du stress thermique : l’adaptation et la construction des étables ainsi que l’alimentation.

En 2021, les données microclimatiques dans 20 fermes pilotes (10 en Alsace et 10 en Bade) seront collectées grâce à l’installation d’appareils de mesure innovants : les MobiMets (cf photo ci-contre). Grâce aux données collectées et en lien avec les données de  santé et de performances de ces fermes pilotes, le groupe de travail pourra œuvrer à la mise au point de nouveaux indicateurs qui pourraient par exemple permettre de détecter à un stade précoce le stress thermique dans les troupeaux laitiers. En complément des recommandations techniques qui seront élaborées, cela permettrait d’améliorer la gestion du stress thermique en élevage laitier.

Les recommandations relatives à l’adaptation et à la construction des étables pourront profiter aux autres filières d’élevage.

Les partenaires impliqués dans le groupe de travail :

  • Chambre d’agriculture Alsace (France)
  • Landesverband Baden-Württemberg für Leistungs- und Qualitätsprüfungen in der Tierzucht e.V.  (Allemagne)
  • AGRIDEA (Suisse)
  • Service de l’économie rurale du Canton du Jura (Schweiz)
  • Landwirtschaftliches Zentrum Liebegg (Suisse)

Pilote du groupe :

Elisa STRANG, Landesverband Baden-Württemberg
Estrang@lkvbw.de