Couverture du sol

Pilote d’action : ARVALIS
Autres partenaires impliqués : Landwirtschaftsamt Breisgau-Hochschwarzwald, LUFA Speyer

Contexte

La proportion de sols nus (labourés/travaillés) sur la période hivernale (de novembre à avril) est forte, notamment dans un contexte de monoculture de maïs comme il est pratiqué par des nombreux agriculteurs en Alsace. Mais aussi dans une rotation de maïs-céréales le sol est nu pendant quelques semaines.

Pour l’adaptation des grandes cultures au changement climatique et leur contribution à leur atténuation sur le territoire du Rhin Supérieur, la pratique de la couverture des sols est un levier à étudier.

Dans le cadre du projet KLIMACrops, ARVALIS met en place un réseau d’essais d’implantation de couverts d’interculture entre deux maïs.

Le Landwirtschaftsamt Breisgau-Hochschwarzwald teste quant à lui l’établissement de la vesce couronnée multicolore ou une culture alternative dans une culture de maïs pour faire le lien entre le maïs et une autre culture de céréale afin de garantir une couverture végétale permanente aussi appelée « pont vert ». Ceci est une des idées de base de l’agriculture « régénérative ».

L’idée d’un “pont vert” entre les cultures principales est l’une des idées de base de l’agriculture “régénérative.

Au lieu de travailler avec des cultures intercalaires régulièrement semées à nouveau ou avec des sous-semis, l’idée est venue de travailler avec un enherbement permanent et d’y établir à son tour une culture principale.

La vesce couronnée multicolore est choisie car elle est non-gélive et une légumineuse et car des essais précédents ont donnés des résultats intéressants pour cette vesce en tant que culture permanente.

Essai en Bade-Wurtemberg

Objectifs

vesce couronnée multicolore le 19/07/2023, environ 3 mois après semis
  • Acquérir des références techniques sur l’installation et la régulation d’un couvert permanent
  • Acquérir des références sur les espèces à choisir
  • Acquérir des références techniques sur la mise en place d’une culture principale dans cette couverture végétale permanente.

Modalités testées

  • Temoin :
    conventionnel/pratique du producteur
    travail du sol, fertilisation, protection phytosanitaire
  • Binage :
    Traitement du rang de maïs et binage interrang
    Fertilisation par dépôt
  • Ecomulch :
    Traitement du rang de maïs et broyeur sur l‘interrang
    Fertilisation par dépôt
  • Bio :
    Bineuse à doigts sur le rang et binage en interrang
    Fertilisation par dépôt

Une autre question qui s’est posée était de savoir à quel moment la mise en place de la vesce couronnée multicolore devait avoir lieu.

Deux dates ont été considérées comme idéales.

  1. Mise en place au printemps avant le semis de la culture principale de maïs (mars, avril)
  2. Mise en place en fin d’année après la récolte de la culture principale de céréales (août, septembre)

L’essai est mené sur deux sites pendant 3 et 2 ans.

Site 1: Freiburg Keidelbad

  • Semis de la vesce couronnée au printemps (06.04.2023) deux semaines avant le semis du maïs (20.04.2023)
  • Pulvérisation en bandes réalisée dans les modalités 2 et 3
  • Après la récolte du maïs en novembre, broyage des cannes de maïs pas trop profond
  • Au printemps 2024 (avril), semis de la prochaine culture principale de maïs prévus
  • Fin 2024, après la récolte du maïs, prévision du blé d’hiver
  • Actuellement, faible développement de la vesce couronnée
  • Pression des adventices en phase d’installation également très forte (chénopodes)
Image 2 (Vesce couronnée à la levée, 6 semaines après le semis) Photo: Martin Heigl/LRA

Image 2 (Vesce couronnée à la levée, 6 semaines après le semis) Photo: Martin Heigl/LRA

Semis Vesce couronnée le 06.04.2023) Photo: Martin Heigl/LRA

Image 3 (Semis Vesce couronnée le 06.04.2023) Photo: Martin Heigl/LRA

Site 2: Freiburg Mundenhof

  • Implantation de la vesce couronnée en fin d’année (07.09.2023) après la récolte des céréales (blé d’hiver)
  • Levée de la vesce couronnée le 22.09.2023
  • Semis de la culture principale de maïs prévus au printemps 2024 (avril).
Site 2: Freiburg Mundenhof - Implantation de la vesce couronnée en fin d'année (07.09.2023) après la récolte des céréales (blé d'hiver) - Levée de la vesce couronnée le 22.09.2023 - Semis de la culture principale de maïs prévus au printemps 2024 (avril).

Image 4 (Semis Vesce couronnée le 07.09.2023) Photo: Martin Heigl/LRA

Image 5 (Semence de vesce couronnée inocculéeinoculée au moment du semis) Photo: Martin Heigl/LRA

Image 5 (Semence de vesce couronnée inoculée au moment du semis) Photo: Martin Heigl/LRA

Résultats obtenus jusqu’à présent

  • L’implantation au printemps ne s’est pas avérée très avantageuse, car la vesce couronnée lève trop lentement et les mauvaises herbes dans l’interrang peuvent ainsi poser problème. Dans les rangs de maïs, le problème est maîtrisé par la pulvérisation de bandes ou le binage.
  • Il n’est pas encore possible de se prononcer sur l’implantation en fin d’année.

Essais en Alsace

Objectifs

  • Acquérir des références techniques sur la faisabilité de la couverture végétale des sols en monoculture de maïs grain en Alsace ;
  • Améliorer la fertilité des sols, clé essentielle à l’adaptation au climat de demain ;
  • Répondre à des enjeux réglementaires dans un contexte de monoculture de maïs ;
  • Tester la répétabilité et les effets à long termes de l’introduction des couverts végétaux entre deux cultures de maïs avec des destructions tardives (mesures à la fois sur le couvert végétal, la culture du maïs grain et le sol) ;
  • Réaliser une étude technico-économique et environnementale de cette pratique.

Modalités testées

Mélanges et espèces des couverts végétaux retenus, selon la période de semis

Méthode

Les essais sont réalisés en grande parcelle (sans répétition intra-parcellaire) chez 8 agriculteurs répartis entre les communes de Mussig (Bas-Rhin) jusqu’à Burnhaupt-le-Haut (Haut-Rhin) (80 km de long). Ces 8 agriculteurs sont répartis sur quatre grandes zones caractéristiques de la monoculture de maïs grain : Plaine de l’Ill, Hardt, Ried, Nord Sundgau. Les surfaces d’essais font à chaque fois 1 ha, où un témoin sol nu est également présent (sur le reste de la parcelle : >1ha). Les trois périodes d’implantation testées (sous-semis précoce, sous-semis tardif et semis post-récolte) sont répétées entre 2 et 9 fois.

Diverses mesures expérimentales sont réalisées sur ces parcelles d’essais dont :

  • Mesures sur le couvert végétal : biomasse, teneur en N et en C, taux de couverture du sol, hauteur du couvert, peuplement ;
  • Mesures sur le maïs grain : dates de stades (levée, floraison femelle, maturité), peuplement, biomasse à floraison, composantes de rendement (PMG, densité de pieds et d’épis/ha) et rendement à 15 % d’humidité validé ;
  • Mesures sur la fertilité du sol : analyses de sol, reliquats azotés, test bêche, suivis tensiométriques ;

Les couverts végétaux implantés en année N seront détruits en année N+1 avant l’implantation du maïs grain suivant, aux mois de mars et avril 2024.

 Résultats

Les premiers résultats tirés des essais commencés en 2023 permettent d’établir et confirmer les conditions de réussite pour chaque période d’implantation.

Les mesures de biomasse réalisées au mois de mars 2024 permettent d’établir un premier gradient de réussite et d’objectiver les potentiels atteignables selon les modalités, secteurs et méthodes d’implantation pour cette 1ère année d’essai.

De plus, ces essais couverture du sol seront répétés en 2024 et 2025 sur les mêmes parcelles des mêmes agriculteurs (essais pluriannuels).

 

PHOTOS MANQUANTES

Image 6 : Trèfle violet sous-semé le 17/06/2023 à 20kg/ha

Image 7 : Drone pour sous-semis tardif le 12/09/2023

Image 8 : Couvert d’avoine, féverole, pois, vesce et phacélie à 100kg/ha semé le 23/10/2023