Le projet

Avec l’aide d’agriculteurs, de centres de formation et des institutions de part et d’autre du Rhin, le projet AGRO Form a pour objectif de développer des pratiques innovantes, économiques et transférables ayant pour finalité la réduction des produits phytopharmaceutiques et l’optimisation de la fertilisation à moindre impact sur la qualité du sol, de l’air et de l’eau dans le Rhin Supérieur. Dans le même temps, un réseau doit être créé pour promouvoir les échanges entre entreprises conventionnelles et bio, y compris à l’échelle transfrontalière. Les agriculteurs des deux côtés du Rhin font face au défi sociétal et réglementaire de rendre leur production encore plus écologique. A travers les échanges transfrontaliers, on se rend compte de la manière dont les autres pays font face à la pression des consommateurs, du commerce et les législateurs.

Le projet comprend deux volets : « pratiques innovantes » et « formation »

Dans le “domaine des pratiques innovantes” et “la formation”, un réseau doit être créé pour identifier, diffuser et élaborer des méthodes de production alternatives, innovantes et transférables en production de fruits et de légumes, en viticulture et en grandes cultures. En production fruitière les groupes de travail se concentrent sur la production de pommes de table, en production de légumes sur les pommes de terre et les carottes, en grandes cultures sur la culture du blé et du maïs. En viticulture, tous les cépages sont concernés.

Pour ce faire, trois exploitations de chaque région (Pays de Bade, Alsace, Suisse du Nord et Rhénanie-Palatinat) ont été choisies en tant que fermes pilotes. Parmi celles-ci, dans la mesure du possible, deux entreprises conventionnelles et une bio. Au total, une quarantaine d’exploitations régionales se sont actuellement engagées dans le projet et développeront ainsi des échanges d’expériences, grâce auxquelles les exploitations pourront acquérir des connaissances afin d’optimiser l’utilisation des engrais et des produits phytopharmaceutiques.

Les différents groupes de travail sont pilotés par une équipe de deux responsables de l’administration agricole d’Allemagne et de France. Les groupes visiteront chaque ferme de leur réseau une fois pendant la durée du projet. Ce sera l’occasion d’échanger sur les processus de production et les coûts de production respectives et d’établir des comparaisons entre les agriculteurs. Par ailleurs des réunions de groupes offriront l’opportunité d’une analyse technique, économique et écologique dans le but d’optimiser la fréquence des traitements, les quantités de produits phytopharmaceutiques et les pratiques de fertilisation. Les résultats de ces échanges seront diffusés de manière anonyme parmi les agriculteurs, les conseillers et les formateurs dans la région du Rhin Supérieur.

La deuxième partie du projet AGRO Form concerne le secteur de la formation. Ici, l’objectif consiste à mettre en place un contenu et des concepts communs innovants dans le domaine de la formation initiale et continue ainsi que l’apprentissage tout au long de la vie dans la région du Rhin supérieur. Comme pour le premier volet du projet, le travail porte ici sur la production fruitière (pommes de table), de légumes (pommes de terre et carottes), les grandes cultures (blé et maïs) et la viticulture (tous cépages).  L’objectif des groupes de travail est de développer des modules de formation transfrontaliers en français et en allemand, mais aussi de développer des concepts éducatifs innovants et de les mettre en œuvre. Les groupes de travail dirigés par une équipe trinationale de France, de Suisse et d’Allemagne travaillent intensivement avec les centres de formation des quatre régions (Pays de Bade, Alsace, Suisse du Nord et Rhénanie-Palatinat). Par ailleurs, un test pratique de mise en œuvre de modules transfrontaliers de formation pour les agriculteurs, les conseillers et les formateurs sera mené pendant la durée du projet. Un autre objectif étant de favoriser les échanges entre les apprenants et les formateurs des quatre régions.

Voir le Flyer AGRO Form (FR)

Partager / Teilen
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin